La randonnée c'est quoi ?

La randonnée doit rester un moment de plaisir, de détente, de découverte, de bien être. Ainsi, est-il utile de se préparer afin de pouvoir profiter pleinement de la randonnée.
Bien sur, une randonnée de plusieurs jours avec beaucoup de dénivelé en altitude ne se prépare pas comme une randonnée de quelques heures au bord d’un canal !
La randonnée reste un sport permettant de profiter pleinement de son environnement, du temps, des amis.

Randonnée et santé

- Bénéfice santé : favorise l’endurance, le développement musculaire, la lutte contre l’obésité et contre le diabète
- Bénéfice bien être : favorise la lutte contre les problèmes psychologiques (stress, angoisse…)
- Peu de risques rencontrés par le randonneur : entorses, ampoules (pied, épaules et cou si port de sac à dos inadapté), déshydratation (évitée facilement en buvant régulièrement)

Préparation physique générale

La marche est la préparation de base de la randonnée, il est nécessaire de pratiquer régulièrement la marche.
Il est possible de commencer tranquillement par une heure par semaine puis d’augmenter progressivement pour marcher deux heures ou plus, deux fois par semaine et plus si nécessaire (3 fois par semaine, des sorties de 3 ou 4 heures). Pour ceux qui envisagent de grandes randonnés en altitude, il est nécessaire de trouver des chemins avec dénivelé afin de préparer ses muscles à la marche en montée et en descente.

Le complément de préparation par d’autres sports est bénéfique, que ce soit par des sports tels la course à pied, le jogging, mais aussi le vélo, les sports de balles ou autres.

La randonnée ne nécessite pas de renforcement musculaire particulier excepté au niveau des membres inférieurs mais ce renforcement est obtenu par la marche et de façon encore plus efficace lors de la marche avec dénivelé et ou avec sac à dos bien chargé.

Il peut être utile de marcher régulièrement avec le sac à dos, afin de s’habituer à cette sensation et afin qu’il ne soit plus gênant lors de la randonnée.

Lors de la randonnée, n’hésitez pas à faire des pauses si vous en éprouvez le besoin, profitez du paysage, de la faune, du grand air.
A haute altitude les effets du manque d’oxygène peuvent se faire ressentir il faut alors savoir marcher plus lentement.